Premier salon, premières rencontres

« Penser et agir autrement pour bien vivre » : le Salon de l’humain m’a tendu les bras, du 18 au 20 avril, au Parc des expositions de Toulouse. L'éducation avait une belle place sur le salon avec une table ronde, ainsi que la conférence passionnante de la fille de Pierre Rabhi, Sophie Bouquet-Rabhi sur "l'enjeu de la bienveillance et le changement de société".

Ce Salon non commercial privilégie la découverte, la parole et la diversité. Parler de l'Homme dans toutes ses dimensions, avait une véritable résonance avec mon action. Je n’étais pas prête, mais qu’à cela ne tienne, avec l’aide de ma graphiste, merci Mélanie ;-), j’ai pu installer deux kakemonos, et présenter mes flyers et cartes de visite !

Vous n’avez pas pu venir visiter le salon, ou vous habitez loin de la région toulousaine ? Ce n’est pas grave, je vous présente rapidement les stands qui concernaient l’éducation. Je suis sûre que vous trouverez des informations inspirantes.

Avant toute chose, je tiens à remercier les parents, institutrices, instituteurs et enseignantes de collèges et lycées qui sont passés me voir sur le stand. Nos diverses conversations ont confirmé leur besoin de trouver de l'aide, sans savoir vraiment où aller la chercher. Merci de m'avoir confié vos parcours, vos vies, vos difficultés. J'ai été touché par votre sincérité.

Avec ce salon, c'était parti pour 3 jours de rencontres et discussions passionnantes, mon stand était placé entre un projet d'école Montessori, et les colibris. Une vision commune dont on a longuement palabré ! Les colibris ont accueilli sur leur stand, la Trade School Toulouse. Vous connaissez ? Voilà l'histoire de ce concept d'échanges de compétences : En 2010, 2 ans après le choc de la crise des subprimes une habitante d'un quartier new-yorkais propose une nouvelle façon de s'entraider face aux difficultés de la vie. Chacun de nous a accumulé tout au long de son existence des connaissances, des savoirs dans plusieurs domaines privés ou professionnels. Pourquoi ne pas transmettre ses connaissances en échange d'un coup de main ?  De cette idée est née le concept de Trade School (L'école des échanges). L'idée séduit et dépasse le quartier, plusieurs Trade School commencent à voir le jour un peu partout dans le monde : Los Angeles, Londres, Paris, Mexico, Berlin, Toulouse… A Toulouse, plusieurs personnes bénévoles se réunissent autour de 2 porteuses du projet. Chacun apporte sa contribution selon ses compétences, sa disponibilité. Trade School Toulouse voit le jour grâce à l'intelligence collaborative d'un groupe anonyme. En l'espace de 5 mois, 98 inscriptions sur la plateforme Meetup, 171 like sur la page Facebook, 8 ateliers réalisés et plusieurs trocs échangés… vous trouverez plus de détails sur leu page Facebook : https://www.facebook.com/tradeschooltoulouse/ Prochainement, je proposerai des ateliers via leur école.

Sur le salon, il y avait également :

l’Éducation Universelle, qui propose des formations efficaces pour explorer la réalité, comprendre notre mode de pensée et de relation aux autres, transformer les causes profondes de nos problèmes et incarner les valeurs humaines universelles de bienveillance, compassion, altruisme et joie. Voici un lien vers leur site : http://www.educationuniversellefrance.fr/

l’AME, Association pour la Méditation dans l’Enseignement.

l’Association pour la Non Violence, qui développe dans les classes, le Chindaï©, un art martial non-violent français créé en 1949 par Alexandre Homé.

La table ronde a traité les retours d’expériences sur des approches éducatives innovantesdans les milieux scolaires. Les intervenantes présentes pour cette table ronde étaient :

Sophie Bouquet-Rabhi, Fondatrice de l’école de la pédagogie de la Bienveillance, « Le Hameau des Buis*, La Ferme des Enfants »

Danièle Granry, Directrice d’école sur Toulouse

Anne-Marie Gaignard, Auteur du Best-Seller « La revanche des nuls en orthographe » en 2012 aux éditions Calmant-Levy

Je dois avouer ne pas avoir pu suivre la table ronde, j’étais occupée à mon stand. J’ai par contre pu suivre la conférence de Sophie Bouquet-Rabhi, qui a  partagé son expérience, avec son enfance près de son père, sa formation, puis son désir de démarrer une expérience d’école à la ferme. Le Hameau des Buis s’inscrit dans la continuité de La Ferme des Enfants, porté par un désir collectif d’incarner le changement. Développé par l’association La Ferme des Enfants depuis 2001, le projet rassemble des futurs résidents, des professionnels de l’écoconstruction et des centaines de volontaires de tous les âges.

Quels avantages peut-on trouver à aller se promener au salon de l'humain ? Cela permet de découvrir de nouvelles approches et croiser des personnes motivées qui agissent pour un changement dans ce monde.

Et quel bonheur de sentir que l'humain veut reprendre sa responsabilité et retrouver le chemin de son mieux-être !

© 2018 CABINET Ré.ACTIVE 

Corrections le 22/06/2020

Tous droits réservés

Le Cabinet Ré.ACTIVE

Ema Fresny

13, place du Préau

31310 Rieux-Volvestre

06.59.35.68.43

ema.reactive@gmail.com