Hommage à Monsieur Rosenberg

La Communication Non Violente est un processus mis au point par Marshall B. Rosenberg (1934-2015). Ecrire cet article me permet de lui rendre hommage car il nous a quitté au mois de février. Il fut psychologue clinicien, collaborateur de Carl Rogers. Sa volonté a été de faire redécouvrir ce qui est essentiel dans une relation humaine afin d'améliorer notre mode de communication.  Vous avez peut-être entendu parlé... 

...du langage chacal et du langage girafe. A la fin de cet article, vous trouverez une de ces conférences. Prenez le temps de l'écouter. Il est passionnant. L'un de ces livres les plus célèbres s'intitule "Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)". Il y explique les quatre partie du processus de communication non-violente. 

Initialement, j'avais décidé de m'inscrire à une formation CNV pour acquérir un nouvel outil de communication et pouvoir ensuite en parler dans ce blog. Oui, mais... en participant à ce stage, j'ai trouvé bien plus que des outils... 

je me suis trouvée... MOI... une véritable re-naissance !  Dès le démarrage de la formation, je me suis proposée comme "cobaye" pour le premier exercice. J'ai pris une situation quelconque de ma vie quotidienne, et en moins de dix minutes, je me prenais en pleine poire une première prise de conscience profonde. D'exercices en exercices, j'ai découvert qui j'étais réellement... au fond de moi. 

Bon, soyons clair, je ne suis pas sûre que cela fasse le même effet à tout le monde. Quoique ! Les autres stagiaires se sont aussi transformés au fil des jours. Bien sûr, personne ne nous a imposé cette formation. C'est un détail qui a son importance. Une formation de développement personnel est efficace lorsqu'elle est souhaitée.  Si je tiens à partager cette expérience avec vous, c'est pour vous montrer à quel point une bonne partie d'entre nous ne se connait pas, ou ne s'écoute pas... et ce, depuis longtemps ! 

L'intention de la Communication Non Violente est de créer une qualité de relation avec soi-même et avec les autres, qui permette de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun, de manière harmonieuse et pacifique. Cela peut paraître très utopique à première vue. Pourtant, c'est loin d'être le cas. Le principe de la CNV est de prendre conscience que tous les jugements (envers nous-même ou envers les autres, ou ceux des autres envers nous) sont de vrais cadeaux car ils sont l'expression tragique de besoins insatisfaits. 

Avec la CNV, on apprend très vite à écouter et entendre nos propres besoins. Cette prise de conscience est primordiale car elle permet de désamorcer la colère. En prenant conscience de nos besoins insatisfaits, on se rend compte que l'autre est dans la même situation... et d'un seul coup, l'agressivité, la rancœur, la colère, la tristesse... disparaissent. 

Au bout du deuxième jour de formation, j'ai compris à quel point je ne connaissais pas mes propres besoins fondamentaux... je ne parle pas de manger, boire ou respirer... je parle de ce qui me nourrit intérieurement. J'ai découvert à quel point j'avais besoin de partage, de respect, de bienveillance, de créativité.... bon, je ne vais pas tout vous déballer, ce n'est pas non plus le but !  Durant ces six jours, j'ai découvert à quel point j'étais unique. Les autres n'avaient pas les mêmes besoins que moi. Certains avaient un besoin fondamental de liberté, d'autres un besoin de rêver, de chaleur, de sécurité, d'amitié, de voyage... J'ai également découvert que j'étais responsable de moi-même. Curieux, non ? Grâce à la CNV, on découvre que nous n'avons pas besoin d'attendre l'autre pour nourrir notre besoin. Nous pouvons le nourrir nous même. Cela permet de se détacher de la culpabilité ou de la victimisation. Et franchement, ça fait un bien fou !

Et vous ? Connaissez vous réellement vos besoins fondamentaux ? Savez vous réellement de quoi vous avez besoin pour être épanoui ? Qu'est ce qui vous nourri ? Peut-être que ça vaudrait la peine de vous pencher sur la question ! 

D'autant que la Communication Non Violente apporte bien plus qu'une simple découverte de nos besoins insatisfaits. Elle permet aussi de créer une relation plus saine, plus harmonieuse avec l'autre ou avec les autres (groupe d'individus). Elle permet d'être davantage conscients de nos perceptions et de nos émotions, afin de décoder les messages des autres. Ce processus, s'il est respecté, permet d'ouvrir à un dialogue authentique et d'aboutir à des solutions constructives et bénéfiques pour les deux parties. C'est un outil qui s'adapte à n'importe quelle situation. Il peut être utilisé en famille, en classe, en politique... 

Attention toutefois. La CNV ne doit pas être mal utilisée. Si on utilise le "tu" au lieu du "je"..., le discours prend une teinte de culpabilisation tout à fait malsaine. Ce processus demande donc de la pratique et de la vigilance. Elle reste en tout cas un outil vraiment intéressant, utile et qui peux s'avérer magique ! 

Je vous donne le lien vers le site francophone de la CNV : http://www.cnvformations.fr/  Allez le visiter pour découvrir les différentes formations proposées. Sachez qu'il est important de suivre cette formation via un formateur certifié par le CNVC pour un gage de qualité !

Si vous avez déjà utilisé la CNV dans votre métier d'enseignant ou votre rôle de parent, partagez avec nous votre expérience !

Comme promis, voici le début de la présentation de la CNV par son créateur, Marshall B. Rosenberg. Elle est partagée et traduite en français par Cédric Eulliot. Il propose la conférence complète, divisée en plusieurs vidéos.  Merci à lui, car la version américaine est moins accessible (pour les non anglophones) ! 

Prenez le temps de la regarder en entier, vous ne pourrez pas rester indifférent(e) au discours de Marshall B. Rosenberg et comprendrez rapidement l'intérêt de la CNV dans votre quotidien !


© 2018 CABINET Ré.ACTIVE 

Tous droits réservés

Le Cabinet

13, place du Préau 31310 Rieux-Volvestre

06.59.35.68.43

ema.reactive@gmail.com