Bonne reprise à tous les enseignants

Le plein de chaleur et de soleil, c'est bénéfique pour tout le monde ! J'espère que chacun d'entre vous a pu en profiter. Je vous souhaite à tous de trouver la bonne énergie, la sérénité et le recul nécessaire pour aborder l'année scolaire avec douceur et plaisir ! Pour cette rentrée, je partage avec vous un outil essentiel et pratique : ​reconnaître et admettre le ressenti de l'autre

Cela vous parait difficile à mettre en application ? Rassurez-vous, pas tant que ça. Cela présuppose d'accepter de mettre de côté la relation distante que l'on a tendance à créer pour se faire respecter ou pour se protéger.

Vous êtes en conflit avec un élève en colère ? Avant de le menacer d'une punition ou d'une sanction, utilisez des expressions comme "je comprends (ou j'entends) que tu es en colère. On doit continuer le cours, mais si tu le souhaites, on peut en discuter tous les deux à la fin de l'heure (ou à la récréation) et chercher ensemble une solution à ton problème". Dans la plupart des cas, cela lui permettra d'être reconnu dans le sentiment qu'il est en train de vivre, et il oubliera probablement sa colère d'ici la fin de l'heure. 

Pour les élèves qui viendront effectivement vous voir à la fin, cela vaut la peine de prendre un peu de temps, car cela veut dire qu'ils sont en attente d'une solution, et que votre aide peut les rassurer. 

Cet outil est utilisable en école maternelle ou primaire, mais également en collège ou lycée. 

Je sais que certains d'entre vous me diront qu'ils ne peuvent pas passer du temps à régler les conflits ou les états d'âme des élèves. Pourtant, en procédant ainsi en début d'année, et en aidant les élèves à réfléchir et trouver leurs propres solutions, vous les aidez à se responsabiliser, et vous les respectez. Je vous assure que vous en recevrez le bénéfice. 

Ils vous seront reconnaissants de les considérer. Les élèves sont dans un manque accru de reconnaissance, parfois de la part de leurs enseignants, parfois de la part de leur famille. 

Certains de vos élèves auront des réactions disproportionnées par rapport à la situation. Sachez que certains enfants ou adolescents sont submergés par des émotions qu'ils n'arrivent pas à maîtriser. Ils ne contrôlent pas la colère. C'est l'équivalent d'une cocotte minute qui explose sans prévenir. Ne pensez pas qu'ils cherchent à vous agresser ou vous manquer de respect, ils ne peuvent pas faire autrement. 

Une des solutions est de permettre à ces élèves de sortir pour désamorcer leur trop plein d'émotions. Un putching ball serait la solution idéale pour qu'ils puissent évacuer d'un coup. Malheureusement, cet outil n'est pas d'actualité dans les classes (bien dommage ! cela réduirait sacrément les tensions). 

Si le conflit prend de l'ampleur, et en fonction de l'ambiance de la classe, vous pouvez proposer aux autres élèves de suggérer des solutions. 

Les classes coopératives utilisent un exemple similaire entre élèves avec "les messages clairs". Cet autre outil permet de désamorcer les conflits dans une classe.  Il se développe de plus en plus dans les classes de primaire. 

Vous utilisez ou avez entendu parler d'autres outils efficaces pour désamorcer la colère d'un élève ou un conflit dans la classe ? Alors, laissez un commentaire.

© 2018 CABINET Ré.ACTIVE 

Corrections le 22/06/2020

Tous droits réservés

Le Cabinet Ré.ACTIVE

Ema Fresny

13, place du Préau

31310 Rieux-Volvestre

06.59.35.68.43

ema.reactive@gmail.com